L'Alta

 
 

Chasse à la Cour de Bourgogne
XV° S. Musée de Versailles


A la fin du Moyen-Age se constituent les premiers ensembles d'instruments à vent de notre société occidentale, appellés "alta" car ils comprennent les instruments "hauts" ou de "haute musique" dont le son puissant permet le jeu en plein air: chalemies, bombardes, trompette à coulisse...

Instruments de l'alta

chalemie
bombarde
saqueboute
trompette à coulisse

De toutes les formations instrumentales de la fin du Moyen-Age, la plus fréquente est probablement celle qui associe deux ou trois instruments à anche (chalemie et bombarde) à un cuivre (trompette ou sacqueboute) : c'est l'alta, ainsi que la désigne Tinctoris, un important théoricien et compositeur liégeois de l'époque.

"Alta" signifie ici "haut", "puissant", en opposition aux "bas" instruments tels que les flûtes ou cornets dont les timbres moins éclatants s'accordent mieux à un cadre plus intime. La musique est souvent improvisée en un contrepoint à trois voix à partir d'une "teneur" ou "ténor".

 

 


Ensemble et musique d'alta
aujourd'hui

 

ensemble alta + les hauts et les bas

 

En savoir plus sur l'Alta

site sur les instruments médiévaux,
page sur l'Alta, explications et iconographie

le centre de musique médiévale de Parislien à corriger +

2005 © Copyright Eolus-Tous droits réservés | Accueil Eolus | Petite histoire des ensembles à vent | Les instruments | une approche | Contact |Haut de page