Les ensembles d'instruments à vent
 

Christophe Weigely, XIII° siècle



A l'époque baroque, les instruments à vent, utilisés au départ sur les champs de bataille et durant les parades militaires en raison de leur son puissant, sont utilisés dans toutes les cours d'Europe.
Les ensembles de trompettes et timbales, traditionellement apanage de la cavalerie (corps d'armée de la noblesse) connaissent leurs plus grandes heures de gloire. Parallèlement les bandes de hautbois et tambours (comprenant bassons et parfois cors) traditionellement associés aux régiments d'infanterie (corps d'armée plus populaire) sont abondemment utilisés. Les repas de la noblesse se déroulent au son de la "Taffelmusik" ( musique de table) jouée par ces instruments. Dans les divertissements tels que bals et ballets de cour, les bandes de hautbois complétent avantageusement et parfois même remplacent les violons.
C'est aussi à cette époque que la musique de vénerie pour cors de chasse se développe.


En savoir plus ...

Instruments

trompette
timbales
chalumeau
hautbois
basson
cor naturel

Trompettes et timbales

En Allemagne, dès 1623, dans le puissant empire des Hasbourg se constitue la guilde impériale des trompettistes, soutenue par l'Empereur du Saint Empire Romain Germanique. Cette guilde a une grande influence pendant plus d'un siècle sur "l'art héroïque des trompettes et timbales" (titre d'un ouvrage de Johann Ernst Altenburg, publié en 1795), dont l'emploi est très réglementé. A la même époque, à Versailles, à la cour du Roy Soleil, la Grande Ecurie et autres institutions militaires emploient de nombreux trompettistes.

Bandes de hautbois

A l'époque baroque, les chalemies, bombardes et doulcianes connaissent d'importantes améliorations techniques (apportées notamment par la famille Hotteterre en France) et prennent le nom de hautbois et bassons. Des bandes de hautbois (et bassons) sont constituées et adoptées dans de nombreuses cours d'Europe comme musique de régiment. En France à la cour de Versailles, la Grande Ecurie et de nombreuses compagnies, dont celle des Mousquetaires du Roy, emploient de nombreux hautbois et bassons.

Des ensembles à vent
sur instruments baroques
aujourd'hui

Les trompettes des plaisirs
Ensemble Phillidor

Ensembles de trompes de chasses

Sous le règne de Louis XV, le marquis de Dampierre fait perfectionner la trompe de chasse, permettant à la France de rayonner dans le domaine de la musique de vénerie. Le comte bohémien Von Sporck envoie à Versailles deux serfs pour apprendre cet instrument, ce qui permet par la suite la diffusion en Europe Centrale de cette tradition.


2005 © Copyright Eolus-Tous droits réservés | Accueil Eolus | Petite histoire des ensembles à vent | Les instruments | une approche | Contact |Haut de page